En ce dimanche 19 mai 2019, les citoyennes et les citoyens de Prangins ont confirmé, comme lors des deux derniers référendums, la décision de leur Conseil communal en se prononçant pour le retrait de la commune de l’association de communes “Région de Nyon”.

Le comité 62, représentant la majorité du Conseil communal ayant voté ce retrait en décembre dernier, remercie chaleureusement la population pour le soutien et la confiance dont elle lui a fait preuve.

Ce résultat prouve que nos concitoyens, malgré leur attachement et leur solidarité envers la région, demeurent conscients que l’autonomie communale est une valeur forte qu’il convient de défendre avec ardeur. Elle envoie un signal clair à notre Municipalité unanime qui s’oppose à la volonté du canton de confier la planification territoriale des 9 communes concernées par le Plan Directeur du périmètre compact d’agglomération à Région de Nyon.

Loin d’isoler la commune du reste du district, ce choix permettra à nos autorités d’aborder les dossiers de portée régionale avec indépendance et lui laissera une maîtrise complète de leur traitement.

Prangins a toujours été et restera un acteur engagé dans le développement de la région et la collaboration avec les autres communes n’est nullement remise en cause. C’est un engagement validé par le Conseil communal et nos autorités.

Vos élus resteront très attentifs à l’évolution statutaire de l’association Région de Nyon, en espérant que le signal que la population pranginoise a donné aujourd’hui sera générateur d’une nouvelle pensée de la collaboration régionale, plus respectueuse de l’autonomie communale et du respect des institutions.